Le secteur du veau néerlandais.

L’origine de la production de viande de veau néerlandaise:

Les Pays-Bas ont toujours été un pays de produits laitiers propice à l’élevage de vaches laitières grâce à ses prairies et à son climat. Un grand nombre d’agriculteurs sont donc actifs dans le secteur de la production laitière. Pour pouvoir produire du lait, il faut des vaches, et une vache ne peut produire du lait que lorsqu’elle a donné naissance à un veau. Elle doit en fait donner naissance à un veau chaque année pour pouvoir produire du lait. Les deux premières semaines, les veaux restent auprès de leurs mères. Ensuite, une partie des veaux reste chez l’agriculteur pour renouveler ou élargir son cheptel, mais la majorité ira chez un éleveur de veaux.

Les veaux que l’éleveur laitier ne peut pas garder sont destinés à un éleveur de veaux. Le petit lait et la poudre de lait écrémée produits dans l’exploitation laitière sont transformés en nourriture riche appelée lait de veau. C’est la nourriture destinée aux veaux chez l’éleveur de veaux.
Le secteur de la viande de veau a donc vu le jour grâce au développement de l’industrie laitière.

Les Pays-Bas sont non seulement leader grâce à cette longue histoire et à une forte expérience, mais aussi grâce au système de contrôle indépendant SKV mis en place. Les Pays-Bas ont par ailleurs la plus importante densité de veaux au monde. Plus d’un cinquième de tous les plats contenant de la viande de veau sur les menus européens ont le label de qualité SKV.

Les Pays-Bas comptent plus de 2 000 producteurs de veau. Chaque année, un total d’environ 1,5 million de veaux sont élevés et transformés. La viande de veau est exportée pour 95%.